TAG : une chanson des années 70, un livre

Bonjour tout le monde ! 

Nous sommes le premier mai et comme chaque premier vendredi du mois, c’est TAG ! Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, je suis, encore et toujours, accompagné de mon ami le lapin, Alx du blog Le terrier de livres Phantom.

Cette fois-ci, nous avons repris un TAG existant, crée par une chaine youtube que nous suivions tous les deux, Les Mots de l’Imaginaire.  Une chaîne très chouette d’ailleurs, je vous la recommande. Son TAG consiste à associer une chanson des années 1970 à un thème.

Mais vous allez le voir tout de suite ! Commençons sans plus tarder 🙂 

TAG : une chanson des années 70, un livre

« Une belle histoire » – Michel Fugain : une histoire qui se finit mal :
Wow, euh… Bizarrement, cette question, direct, m’a posé soucis parce que j’aie du mal à me rappeler des fins de roman. J’ai été bien plus marquée par les fins douces amères. Alors, en fin négative… Je me souviens de dystopies qui se finissent mal, genre 1984 mais ce serait trop gros. J’en avais lu une au lycée qui tournait autour des images et où le personnage principal finissait avec les yeux brûlés au fer, ce qui m’avait grandement perturbée à l’époque… 🤔 L’ennui c’est que je ne saurais plus du tout retrouver ce livre.
Alors je vais partir sur un truc totalement improbable et parler de mon traumatisme d’enfance : Frissons en eau trouble de R. L. Stine, un chair de poule qui a une fin si ouverte devant un danger qu’elle m’avait terrorisée.
Mon frère de Maxime Leforestier : le frère que tu aurais aimé avoir en littérature :
J’ai pas mal de frères IRL donc la question me fait bizarre. Du coup, j’ai cherché un personnage proche de mon petit frère : hyper intelligent, nonchalant mais qui se préoccupe des autres et plus doué que moi en relations humaines. Et, euh, du coup, même si ma vision doit être pas mal biaisé par ses adaptation, je dirais Mycroft Holmes de Shelock Holmes.
Je suis malade de Serge Lama : un livre qui parle de la maladie :
Oh, mon dieu, ca va être dur celui là car j’en ai pas mal. Du coup, je ressers un peu la barre : on parle maladie, pas handicap et ça doit être le thème principal. Et pas d’épidémie car sinon, je vais encore vous rabattre les oreille avec l’estrange malaventure de Mirela et le but est quand même de changer un peu. Il y en a dont j’aimerais aussi parler mais ce serait du spoil et je m’en voudrais de vous gâcher la lecture. Mais il m’en reste quand même beaucoup 😱 Alors je vais en choisir un par format :

Rois de cendre de K. Ancrum est un roman très cool, assez connu, qui parle de maladie mentale et d’hallucinations. Il a aussi la particularité d’avoir une mise en page assez particulières avec des dessins, des gribouillis, des photos, listes ainsi que des pages qui sont de plus en plus brûlés au fur et à mesure de la lecture.
Goupil ou face de Lou Lubie est une BD sur la bipolarité et notamment la cyclothymie. Le but est avant tout pédagogique et c’est également une autobiographie et c’est vraiment très bien fait.
Adieu, mon utérus de Yuki Okada est un manga qui m’a beaucoup marqué sur le cancer de l’utérus, racontée par une personne qui en a eu un.
Ma gueule de Johnny Halliday : Une personne qui cherche la bagarre :
Nada en roman. Ce n’est pas vraiment le type de personnages que je lis x’D Même mes romans d’action ou d’aventure, ce sont plus des personnes qui essayent d’échapper aux emmerdes. Du coup je vais me tourner vers le manga avec Blizzard Axel de de Nakaba Suzuki, qui est sur le patinage artistique mais où le personnage principal cherche sans arrêt les noises pour se faire remarquer. Ca correspond bien à l’idée et ça évitera les titres trop évidents de neketsu.
Lettre à France : un auteur français
Encore une fois, difficile de choisir. On va éviter de citer Bottero, c’est, il me semble, le plus simple et évident, à part peut-être les auteurs classiques. Et citons quelqu’un de prolifique, tiens. Quelqu’un dont les oeuvres m’ont durablement marqué. Là, j’ai deux noms en tête –non, trois ! –et je vais devoir faire un choix.
Je dirais Marie-Aude Murail parce qu’elle est, pour moi, une grande dame de la littérature jeunesse française et qu’elle a eu une place importante dans mes lectures.
Le Sud de Nino Ferret : une lecture à lire pendant les vacances
Ah, j’hésitais à la mettre dans la question d’avant alors voilà de quoi m’aider ! « Comment (bien) rater ses vacances » de Anne Percin est la série de livre jeunesse idéale. C’est court, ca se lit bien, c’est très drôle et surtout, ca se passe en été. Que demander de mieux ?
J’aurais pu aussi dire « les petites reines » mais j’en ai suffisamment parlé comme ça et puis surtout, ce livre, c’est l’hiver que je le relis x’)
Oh les filles au bonheur des dames : un homme à femmes
Oooh… Ce n’est pas évident, je ne crois pas en avoir vu défiler beaucoup dans mes lectures. Le seul qui me vient à l’esprit, c’est Mouret dans Au bonheur des dames de Zola. Il est vraiment décrit comme un charmeur, un charismatique, qui se lie aux femmes pour avancer socialement. Toutes ses histoires avec ses maîtresses… Sans compter les propos qui sont répétés comme quoi il en viendra une qui les vengera toutes. Ouais, pour moi, il correspond à la question.

… Oh, et je viens de remarquer, vu la chanson, c’est de circonstance 😂
L’aigle noir de Barbara : un livre avec une thématique sombre :
Ecumes de Ingrid Chabbert et Carole Maurel. AKA la BD tellement triste que je me suis demandée pourquoi je la lisais. Il s’agit d’une autobiographie sur un couple de femme qui, après plusieurs PMA raté, arrivent finalement à attendre un enfant et… celui-ci meurt en fausse couche. On parle ici de deuil, de PMA, de reconstruction. Et étant donné le sujet, j’avoue qu’il m’a fait pleurer comme une fontaine.
Le chanteur de Daniel Balavoine : un personnage avec l’ambition :
Celui-là, il va être trèèèèès simple. Certes, il y a plusieurs personnages qui me viennent en tête en lisant cet énoncé. Mais si vous me parlez de personnage ambitieux, de digne représentant de la maison des Serpentard, eh bien depuis mon adolescence, il y a UN nom qui me viendra forcément en tête.
Il s’agit de Nathaniel de la trilogie de Bartimeus, écrite par Jonathan Stroud. Nathaniel est décrit comme un adolescent brillant et terriblement ambitieux, qui cherche à tout prix à grimper dans l’échelle sociale, dans la hiérarchie du ministère et à en savoir toujours plus. Cela colle totalement à la question.
Alexandrie Alexandra : un livre qui se passe en Orient :
Alors, honnêtement, je n’en ai jamais lu encore. Du coup je vais remercier Les mondes de l’imaginaire, une fois de plus, pour avoir rempli ma whish-list et partir sur un livre de fantasy orientale.
Le Prix d’Alaya de Magali Ségura est un roman fantasy se passant dans un univers oriental et qui a l’air très intéressant. Apparemment, il se passe après la fin des livres classiques, c’est-à-dire que la prophétie a été accomplie, le monde a été sauvée… mais l’élue a dû se cacher pour des raisons un peu nébuleuses. On suivrait l’histoire du point de vue de son fils, qui a huit ans mais je n’ai pas encore trop d’informations. Cependant, il me fait pas mal de l’oeil :).
Et voilà, fini !
Comme d’habitude, j’espère qu’il vous a plu ! Le prochain article sera un marché de livre, pour marquer la fin du bingo que je suivais. N’oubliez pas d’aller voir les réponses du lapin dans son terrier !
Du coup, cette fois-ci, je vais tagger…. Hum, quelle bonne question. Je crois que Clémy a du mal en ce moment, je ne vais pas aller l’embêter. Je mets donc au défi un flamboyant moutonet mon beau-fils, tiens.
Sur ce, je vous dit à très bientôt ! Bye 😀

TAG : confinement

Bonjour tout le monde !

On se retrouve cette fois-ci pour un TAG o/* Je vous avais dit que j’aimerais bien en refaire un. Je crois que je vais tenter de le faire chaque première semaine de mois. Mais celui-ci est particulier ! Car une fois de plus, avec mon fidèle accolyte, le Phantom lapin, nous avons joué à deux et décidé de créer de toute pièce notre propre TAG, sur le thème du confinement. De fait, on a choisi chacun 5 questions et on se les ais posé à tour de rôle.
Voilà ce que cela a donné :

1) Les librairies sont fermés, c’est le drame, plus possible d’avoir du livre papier. Vers quoi conseillerais-tu de te tourner comme autre format et quel serait pour toi une bonne porte d’entrée ?

Réponse :

Sans surprise, pour moi, c’est le livre audio (ou audiobook). C’est pratique, on peut l’acheter sur internet et il y a un large choix. En plus, pour les personnes confinés à qui cela manque d’entendre une voix humaine douce et chaleureuse, ça ne sera que bénéfique ♥

Par où commencer ? Cela dépend de vos gouts mais personnellement, mon premier a été « Les petites reines » de Clémentine Beauvais et c’est généralement lui que je recommande. Rachel Arditi, la conteuse, a une voix très vive, agréable et surtout drôle, ce qui offre un plus indéniable dans ce roman qui est avant tout humoristique. Mes crises de fou rire que j’ai eu en l’écoutant tenait à 50% de l’histoire et 50% de la voix

C’est officiel, tous les déplacements sont limités, plus le droit de sortir. Peux-tu citer un livre – que tu as lu où souhaite lire – où un/des personnages sont enfermés ?

Réponse : Il y a tellement de livre connus que j’aurais envie de citer – dont un certain qui me brûle les lèvres mais qui serait du spoil. Alors, allons chercher plus bas sur un livre que j’avais beaucoup aimé mais qui n’a pas eu autant de lecteurs. La duologie « B » de Mathilde Sanson est un livre au principe assez simple. Douze personnes, venant tous d’époques différentes, se réveillent enfermés dans un lieu inconnu. Ils n’ont aucun souvenir de ce qui s’est passé mais savent que quelque chose cloche. A partir de cette base très basique, l’autrice se focalise sur les personnages, les développant, alternant passé et présent de chacun pour permettre au lecteur de reconstituer le puzzle. Ca ne vaut peut être pas un Nobel mais je l’ai beaucoup apprécié.

Par pur esprit de contradiction, donne-moi un livre de voyage que tu aimes.

Réponse : C’est moi qui pose la question et qui ait du mal à y répondre, ah ah. Il y a plusieurs livres que je pourrais dire mais ils tiennent plus de l’aventure que du voyage. Du coup, je pars sur une définition un peu libre avec une importance à l’envie de s’évader, les paysages, découvrir de nouveaux lieux…

De fait, je propose la série de manga « Au grand air » qui parle d’un club de camping et qui a de nombreux moments de voyages et de séjour au coeur de la nature. Il s’y dégage vraiment une impression d’intensité et une envie de partir. Cela remplit le critère selon moi.

Peut-être que tu as plus de temps pour lire en ce moment donc quelles sont tes 3 prochaines lectures prévues ?

Réponse : C’est l’heure du bi… bi.. bi… BINGO ! Hu hu hu. Mes prochaines lectures de prévues sont :

Le livre de la jungle de Kepling

Et ils meurent tous les deux à la fin de Adam Silvera

– Et techniquement, celui programmé du tome 4 de la Passe Miroir mais il ne sortira pas en audiobook avant encore un mois. Donc à égalité avec un livre de ceux que je vais recevoir par colis.

Edit : Entre le moment où on a fait le TAG et celui où je l’ai mis en page, j’ai reçu mon colis, ce qui a radicalement changé mes réponses. Mon troisième sera donc Amina de Hena Khan.

On voit passer pas mal de journal de bord et autres journaux intimes. Donne-moi un roman sous cette forme.

Réponse : Au risque d’être hyper prévisible, une fois de plus, je vais une fois de plus vous parler de Retour au pays de Robin Hobb. Ce livre, prélude à L’assassin royal et aux Aventuriers de la mer, est un tout petit one-shot qu’on peut lire sans rien connaître et qui est très accessible.

Ce roman se présente sous la forme d’un journal intime. Il est tenue par une noble, dame de cour, artiste très fière de son travaille et femme d’un homme haut placé. Pensant juste suivre ce dernier pour son travail, elle apprend, une fois sur le navire et bien parti, que son illustre mari s’est fait bannir du pays (et elle et ses enfants avec), tout comme l’entièreté du bateau. Et comme si cela ne suffisait pas, l’endroit où on les envoie est un lieu inhabité et inhabitable, mortellement dangereux.

Le roman parle d’adaptation car ils n’ont pas le choix face à ce nouvel environnement : il faut qu’ils trouvent un moyen de survivre, et vite. De fait, on voit ce personnage principal changer tellement rapidement, par la force des choses, expérimenter, se tromper, s’en prendre pleiiiin la gueule et quand enfin elle réussit, ce n’en est que plus jouissif.

Sérieusement, c’est un tout petit roman mais il s’y passe tellement de chose qu’il est impossible de le reposer avant d’en connaître la fin.

On en entend parler tout le temps en ce moment, c’est la star numéro un sur toutes les chaines d’info. J’ai nommé le virus ! Donc donne moi un livre avec un virus ou autre bactérie.

J’ai un livre tout trouvé pour ça, une pépite, un joyau dont je ferais un jour un article dessus : L’Estrange Malaventure de Mirella de Flore Vesco.

C’est un roman jeunesse (non, pitié, ne partez pas ;; ) qui reprend l’histoire du joueur de flute d’Hamelin, avec quelques modification. Tout est écrit dans un style « vieux français » qui est un vrai plus. L’histoire prend son temps pour instaurer la menace des rats. Tout est réfléchi et s’il y a quelques faiblesses et facilitées, il est vraiment à lire !

Qui dit crise sanitaire dit médecin. Qu’il parle ou non d’une épidémie, donne-moi un livre qui tourne autour du milieu médical.

Réponse : Huuum, le premier qui me vient en tête et celui que j’ai probablement préféré, c’est le choeur des femmes de Martin Winckler.

Il est assez connu donc je ne m’étenderais pas dessus. C’est un roman se passant dans un hôpital, plus spécialement un service de gynécologie. Là bas, une interne studieuse vient faire son dernier semestre et va être nos yeux à travers les différents patients. Sont abordé de fait la sexualité, la gynécologie, le sexisme, la grossesse et tout ce qui y touche, l’intersexuation… Tout un programme, en somme.

Etre enfermé ca peut être long donc as-tu un livre à conseiller pour ces journées grises, où le moral est sur une pente descendante ?

Les adultes n’existent pas de Sarah Andersen. Je n’aurais même pas besoin d’argumenter, une simple recherche google vous fera comprendre pourquoi.

C’est un recueil de strip sur une jeune adulte introvertie. C’est hi-la-rant.

Alerte ! Il n’y a plus de PQ ! Quel livre vous servirez vous pour essuyer votre royal postérieur ?

Réponse : Alors, d’abord, merci Raton pour cette suggestion de question. Et ensuite… Aucun ! Non mais ça va pas la tête ? Même s’il y a des livres que j’ai détesté, aucun n’est à ce point !

Et vu que c’est la bonne ambiance en ce moment, pour finir, une petite lecture post-apo a conseiller ? ou qui te donne envie ?

Réponse : Silo ! de Hug Howey. Sans la moindre hésitation. J’avoue que je ne lis pas beaucoup de post-apo mais celui-là, même s’il est toujours en cours, il m’a fait l’effet d’un veritable coup de poing.

Un gros coup de coeur mélangeant dystopie et post-apo, sans manichéisme et qui m’a pris tellement de fois au dépourvu. Nulle doute qu’un jour, j’écrirais un article dessus. Quand je l’aurais fini, bien entendu.

Et voilà, c’était tout pour cette fois. Afin de continuer le jeu, je tagguerais bien Clémy du blog L’imaginarium de Clémy, si elle voit ce message :p ainsi que ce flamboyant mouton. Mais n’hésitez pas à y répondre et à aller voir les réponses d’Alex dans son terrier.
Sur ce, merci de m’avoir lu ! Et je vous dis à la semaine prochaine pour une nouvelle critique 😀

TAG : De A à Z

Hey ! Cela faisait longtemps que je n’avais pas posté d’articles. Pour être honnête, j’étais en vacances et bizarrement, cela m’a donné moins de temps pour écrire. Ensuite, il y a eu la rentrée et il a fallu retrouver un rythme.
Aussi, aujourd’hui, bien que j’ai quelques articles sur le feu, je vais reprendre avec un sujet plus léger, un TAG que j’ai fait avec un ami, Alx du blog Le terrier de livres Phantom. On l’a rédigé à deux, en répondant chacun notre tour et le sien ne devrait pas tarder à sortir.

Aussi, n’attendons plus et allons-y ! o/

TAG : de A à Z

A comme Auteur : L’auteur dont tu as lu le plus de livres
Après avoir fouillé dans mon précieux compte livraddict, j’en suis venu à la conclusion qu’il s’agissait de Robin Hobb avec 18 livres !
B pour « Best » – La meilleure « suite » de série :
Difficile à dire mais je pencherais pour le tome 2 de Six of crows car je me souviens l’aimer tellement que je n’avais pas envie de le finir. Je voulais qu’il continue encore et le fait qu’il n’y ait pas de tome 3 a brisé mon pauvre petit coeur. A ce jour, c’est le seul livre qui m’a fait cet effet.
C pour « Current » – Lecture en cours

Par où je commence ?
J’en ai beaucoup, du genre, beaucoup. Comme je lis sur différents supports, il m’arrive souvent d’en avoir plusieurs en même temps. Du coup, voici la glorieuse liste :
  • En audiobook, j’avais « Avalez le crapaud » de Brian Tracy mais entre deux je l’ai fini et j’ai commencé le tome 3 de la Passe-miroir
  • En ebook :
    • Lestat le Vampire de Anne Rice
    • Répercussions de Cara Dee (livre plaisir coupable du bingo)
    • Et un excellent essai d’un ami à moi :3 La quête de la licorne par Amalthæ que vous pouvez commander ici. (Est-ce de la pub ? Oui, totalement !)
  • En livre broché :
    • Complex PTSD : From surviving to thriving de Pete Walker, un livre for intéressant mais que je lis très lentement
    • Vivez votre vie en mieux de Margaux Caput
    • Laisse moi entrer de John Ajvide Lindqvist qui est super glauque mais que j’ai du mal à lire
    • Du coup, j’ai aussi commencé Wicca de Marie Alihno hier afin d’avoir une lecture un peu plus simple
Ca en fait pas mal, non ? x’)
D pour « Drink » – La boisson qui accompagne tes lectures :
Ce n’est pas un secret pour les gens qui me connaissent mais c’est clairement une bouteille de Coca Cola Zero. Parce que c’est ce que je bois au quotidien ! :p
E pour « E-book » – E-books ou romans papier ?
Les deux ! Ma facilité à lire l’un ou l’autre dépend des moments mais je lis sur les deux supports. En même temps, quand tu vis à l’étranger, tu n’as pas 500 moyens de mettre la main sur un livre en français ! Après, je suis èé qu’ils n’aient pas mis les audiobooks car j’en lis aussi !
F pour « Fictif » – Un personnage fictif avec lequel tu serais effectivement sortie au lycée :
Que personne ne se moque mais j’ai toujours eu un faible pour Gaara du manga Naruto. Même si dans la réalité, je pourrais jamais sortir avec un mec, je crois. x’)
G pour « Glad » – Un roman auquel tu es contente d’avoir donné une chance :
Difficile à dire… Peut être L’enfant et l’oiseau de Durian Sukegawa car ce n’est pas vraiment le genre de livre vers lequel je serais allé de moi-même.
H pour « Hidden » – Un roman que tu considères comme un joyau caché :
Sans hésitation, un papillon dans la peau de Virginie Lou ! C’est un de mes livres favoris mais il n’est pas très connu. Si vous ne l’avez jamais lu, vous devriez vraiment y jeter un coup d’oeil !
I pour « Important » – Un moment important dans ta vie de lectrice :
Honnêtement, la question n’est pas très évidente pour moi car je n’ai rien qui me paraîtrait IMPORTANT. J’ai bien quelques souvenirs mais je ne sais pas si c’est à ce point.

Par exemple, je pourrais vous parler de cette fois où j’étais au lycée et où j’avais ramené mon livre parce qu’il était tellement addictif que je n’arrivais pas à le lâcher et j’ai failli être en retard à cause de ça.
Ou de la première fois où j’ai vraiment accroché à la lecture : c’était avec Harry Potter (pour être originale) pendant un été, où j’étais partie en vacances avec ma famille et que j’étais tombé assez malade. Du coup je lisais et je me disputais avec mon frère car je lisais plus vite que lui mais qu’il avait une longueur d’avance du coup, j’étais arrivée au tome deux avant qu’il ne l’ait fini.
Ou mon premier livre audio, tiens. Je l’avais acheté pour l’écouter avec ma copine et on le lisait dans notre lit, en se marrant comme des baleines.

Mais est-ce que c’était des moments importants ? Idk.
J pour « Juste » – Le roman que tu viens juste de finir :

Il s’agit de Au bonheur des dames d’Emile Zola !
K pour « Kind » – Le genre de romans que tu ne liras jamais :
Clairement, la bit-lit. Navrée pour les personnes qui aiment ça x’) C’est juste… Je n’aime pas la romance pure et le peu que j’en ai vu ne m’a pas du tout convaincue.
L pour « Long » – Le roman le plus long que tu aies jamais lu :
Ca de Stephen King. C’était en livre audio et cela m’a occupé un bon moment. Et juste après, il y a Le Seigneur des anneaux de Tolkien.
M pour « Major » – Le roman qui t’a causé le plus gros « book hangover » (« trop plein » livresque – tu ne pouvais plus rien lire après ça) :
Aucun, clairement. Ca ne m’est jamais arrivé. Le plus proche que j’ai eu, c’était avec le tome 1 du Seigneur des anneaux où j’en suis sortie avec la tête en compote mais j’ai entamé sur quelque chose de léger, je n’ai pas arrêté de lire.
N pour « Nombre » – Le nombre de bibliothèques que tu possèdes :
Six ! Deux chez ma mère, dans ma chambre. Une commode et une bibliothèque/étagères chez mon père et j’ai deux meubles de rangement dans mon appart destinés aux livres.
O pour « One » – Un roman que tu as lu plusieurs fois :
Eh bien, une grande partie de mes lectures jeunesses. Par exemple, Bartiméus, les Harry Potter (obviously), le cycle de l’épouvanteur, un papillon dans la peau… Avoir un regard nouveau et adulte sur des livres qui nous ont marqué enfant est une expérience intéressante à faire, je pense.
P pour « Préféré » – Ton endroit préféré pour lire :
Eh bien, je dirais à mon bureau ou sur le canapé de mon père.
Q pour « Quote » – Une citation, d’un livre que tu as lu, qui t’inspire ou qui te fait ressentir plein d’émotions :
Bonne question et clairement, javais allègrement séché hier, quand j’ai dû y répondre. Alors, clairement, je n’ai jamais rien lu qui m’ait « inspiré ». Eeeet… En fait, je vais resté sur cette position. Rien pour moi.
R pour « Regret » – Un regret de Lecteur :
Ne pas avoir Percy Jackson et Ewilan enfant. Sérieusement, je ne comprends pas pourquoi je ne voulais pas car, contrairement à d’autres livres, on les avait à la maison. Mes frères les ont lu. Mais, nope, j’ai fait un refus dessus et je les découvre qu’une fois adulte. C’est un mystère.
S pour « Série » – Une série que tu as commencée mais jamais finie (et dont tous les livres sont sortis) :
A ma grande honte, le fou et l’assassin. Faut vraiment que je m’y remette, quand j’aurais le temps…
T pour « Trois » – Trois de tes livres préférés de tous les temps :
… Elle est bien trop dur cette question ! *Insérez ici une ligne de juron* J’ai repoussé hier mais j’imagine qu’il faut que je réponde… Alors, euh….
  • Un papillon dans la peau de Virginie Lou. Je sais que je l’ai déjà cité avant mais je le pense.
  • Circée de Madeline Miller. Si vous voulez savoir pourquoi, allez voir ma chronique à ce sujet :p
  • Raaaah, c’est dûr à choisir mais en dernier, je dirais Les soeurs Eden et le maître des Loups de Lyn Garden.
U pour « Unapologetic » – Quelque chose dont tu n’éprouves absolument aucun remords d’être fan(girl)
Hier, j’avais répondu « Harry Potter et mythologie grecque (et éventuellement livre audio ? idk) ». C’est toujours vrai et si j’affirme vraiment pour le livre audio, il m’est venu en tête autre chose : la littérature jeunesse et young adult. Sans aucun remords et prête à mordre ceux qui s’en moquent èé. Ca
V pour « Very » – Un roman dont tu attends la sortie avec grande impatience, plus que celle des autres :
Alors, clairement, la sortie en audiobook du dernier tome de la passe-miroir et Percy Jackson.
W pour « Worst » – Ta pire habitude livresque :
Acheter trop de livres et ne pas tous les lire…
X pour « X » – Commence à compter en haut à gauche de ton étagère (la plus proche) et prends le 27ème livre
c’est un manga ! le tome 1 de Souvenirs d’Emanon. Je l’ai pas encore fini, tiens Xx Il faudrait.
Y pour « Your » – Ton dernier livre acheté :
Eh bien, j’aurais dit la lecture « plaisir coupable » mais ce matin, à deux heures, j’ai reçu le tome 3 en audiobook de la Passe-Miroir donc je pense que ça compte comme le dernier, hi hi ♥.
Z pour « ZzZ » – Le livre qui ta volé ton ZzZ (le dernier livre qui t’a tenue éveillée bien trop tard la nuit)
Après avoir demandé au phantom si les webcomics comptaient (sa réponse a été : « Bien sur ^^ »), je peux officiellement dire Lore Olympus.
Et voilà ! C’est terminé ! J’espère que cela vous a plu 😀 Moi, je me suis bien amusée. J’en referais probablement mais promis, dès jeudi prochain, il y aura un article un peu plus constitant sur ce blog !
N’hésitez pas à passer sur le blog du lapin ! Quant à moi, je vais nommer… hum… Clémy-pika !
Sur ce, je vous dit à très bientôt !